C’est quoi l’hypothyroïdie et ses symptômes

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est l’hypothyroïdie, les symptômes typiques associés et comment savoir si on en souffre.

 

Nous avons vu dans de précédents articles où se situe la thyroïde, de quoi elle est constituée, comment elle fonctionne et son utilité pour notre organisme. Aujourd’hui, nous allons voir un dysfonctionnement courant de la thyroïde : l’hypothyroïdie.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie?

On parle d’hypothyroïdie quand la thyroïde est au ralenti. Quand la thyroïde ne produit pas assez d’hormones thyroïdiennes pour que le corps fonctionne correctement. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, la thyroïde produit 5 hormones T1, T2, T3 , T4 et la calcitonine. Les plus connues et les plus importantes sont la T4, hormone inactive et la T3, hormone biologiquement active.

Chaque cellule, chaque tissu ou organe de notre corps a besoin des hormones thyroïdiennes, en particulier l’hormone active, la T3 ou triiodothyronine, pour produire l’énergie nécessaire à leur fonctionnement. On comprend mieux pourquoi le fait de ne pas en produire assez, affecte notre organisme tout entier.

Le rôle principal des hormones sécrétées par la thyroïde, est de contrôler le niveau de notre métabolisme. Et le rôle du métabolisme est en gros de produire de la chaleur pour maintenir notre corps au chaud, à la bonne température, et surtout de l’énergie pour fonctionner correctement.

Quand vous êtes en hypothyroïdie, votre thyroïde ne produit pas assez d’hormones. Du coup, tout votre métabolisme, que ce soit le métabolisme basal ou actif, sera lent, trop lent ! Il ne fournira donc pas assez de chaleur, ni l’énergie nécessaire à votre corps pour que vous vous sentiez bien.

Les effets de l’hypothyroïdie sur votre corps

Les effets majeurs de ce manque sont nombreux comme :

  • Une chute spectaculaire de votre énergie globale,
  • Une diminution de votre rythme cardiaque, de votre pouls,
  • Une baisse de votre température corporelle…

Et rien que ça peut donner lieu à des symptômes très visibles, désagréables voire handicapants.

Vous pouvez vous sentir fatiguée tout le temps de façon chronique. Certaines personnes même sont tellement épuisées qu’elles ont du mal à se lever le matin, même si elles ont fait une longue nuit de sommeil. Elles peuvent même avoir la désagréable sensation de ne pas avoir assez d’énergie pour mener à bien le minimum vital de la journée.

Vous aurez l’impression aussi d’être carrément plus frileuse et de moins supporter les baisses de température, surtout en hiver.

A cause de ce satané métabolisme lent, vous observez avec horreur peut-être que vous prenez du poids. Vous avez beau faire attention à ce que vous mangez, vous faites du sport… Bref vous vous efforcez à faire tout ce qu’il faut pour perdre du poids ou au moins ne pas grossir… mais ça ne sert à rien. Vous continuez de grossir.

Et en plus de cumuler la fatigue et cette frilosité, cette prise de poids…vous constaterez probablement que vous êtes aussi moins résistante au stress. Peut-être plus susceptible, irritable, agitée ou stressée par des évènements ou des situations qui d’habitude sont anodines pour vous. C’est parce que votre corps produit souvent plus d’hormones de stress qu’avant.

Vu que votre cœur est au ralenti, non seulement votre fréquence cardiaque est plus basse et cela entraîne une mauvaise circulation sanguine, avec tous les désagréments que ça peut causer : douleurs, courbatures, varices etc…

Bref vous vous sentez moins vivante ! En tout cas, c’est ce que je ressentais à l’époque où ma thyroïde était complètement au ralenti. J’avais l’impression de plus être que l’ombre de moi-même. Je ne me reconnaissais plus.

Le pire, c’est que ce dont je viens de parler ce sont justes les principaux symptômes que vous pouvez observer quand vous souffrez d’hypothyroïdie. Il y a pleins d’autres symptômes qui en découlent. En étudiant ce dysfonctionnement de plus près et en échangeant avec mes proches ou clientes concernées par ce trouble, je me suis rendue compte que la liste de symptômes associées à l’hypothyroïdie pouvait être hyper longues.

Avant de vous la dévoiler, sachez que chaque personne souffrant d’hypothyroïdie est unique. On a rarement tous les symptômes en même temps. Et ça peut arriver que certains symptômes ne soient pas causés uniquement par la thyroïde mais aussi par d’autres troubles de santé.

Les symptômes de l’hypothyroïdie

Voici une liste non exhaustive des symptômes que j’ai pu répertoriés ces dernières années :

– une fatigue chronique, besoin de faire plus la sieste, de dormir plus longtemps la nuit, se sentir faible

– une frilosité accrue, une température corporelle plus basse surtout aux extrémités (nez, mains ou pieds froids) sensible au froid et au chaud

– un rythme cardiaque lent en général mais paradoxalement qui s’affole au moindre effort (ex : après avoir monté les escaliers ou couru quelques mètres pour prendre le bus), peu d’endurance, une récupération plus longue après chaque activité physique

–  Sautes d’humeur, irritabilité, hypersensibilité, plus émotif

–  Déprime, anxiété, dépression

– Difficulté à se concentrer, à mémoriser, penser plus lentement que d’habitude

– Troubles cutanés (peau très sèche, qui tire, eczéma…)

– Troubles capillaires (Cheveux très secs, clairsemés, des chutes de cheveux, démangeaisons, cuir chevelu douloureux, sourcils clairsemés)

– Ongles cassants

– Troubles digestifs, des intestins… (reflux, ballonnement, des gaz, constipation, syndrome du côlon irritable, dysbiose, intolérances alimentaires …)

– Perte d’appétit (le comble parfois, vous continuez de grossir quand même)

– Perte de libido

– Hypercholestérolémie, hypertension

– Troubles du sommeil (du mal à vous endormir, insomnies…)

– Douleurs chroniques musculaires, articulaires, crampes, courbatures, faiblesses musculaires, engourdissement des membres, raideurs

– Syndrome du canal carpien (sensation de picotement dans les doigts, la main)

– Prise de poids et surtout incapacité à perdre du poids

– Rétention d’eau, le visage gonflé surtout le matin (paupières et lèvres en particulier)

– une voix plus rauque, cassée

– troubles de l’audition

– Ostéoporose

– Anémie, syndrome de biermer (carence en vitamine B12)

– Troubles de la fertilité, Syndrome des ovaires polykystiques, règles irrégulières, douloureuses et/ou abondantes

– Migraines

– problèmes de circulation (varice, phlébite, jambes lourdes, apparition de bleus pour un rien)

Cette liste n’est pas exhaustive…

C’est pour vous faire comprendre l’étendu des symptômes possibles avec l’hypothyroïdie. On souffre souvent d’un ou plusieurs symptômes quand on ne l’a pas diagnostiqué ou que le traitement n’est pas adapté.

Le souci est qu’une hypothyroïdie peut entrainer des troubles de santé encore plus graves à la longue.

Pour moi, c’est vraiment une maladie chronique dont les effets sont vraiment sous-estimés par beaucoup de gens, y compris les médecins.

Comment savoir si on souffre d’hypothyroïdie?

J’ai dû me battre pour trouver un médecin qui m’écoute et veuille bien prendre le temps de réaliser tous les tests nécessaires pour me diagnostiquer une hypothyroïdie et non une dépression. En général, les médecins se fient au taux de TSH ou thyréostimuline. Si la TSH est trop élevée, ils en concluent qu’on est en hypothyroïdie. Or, il n’y a pas que la TSH qui compte.

Comme la thyroïde ne produit pas assez d’hormones pour que le corps fonctionne correctement, le plus logique est de mesurer directement le taux de ses hormones, notamment les T4 et T3. Si leur taux est trop bas, c’est aussi un signe d’hypothyroïdie. Et il y a encore d’autres analyses importantes à réaliser pour ne pas passer à côté, pour poser le bon diagnostic et surtout trouver les causes.

Ça a été aussi un chemin de croix après pour trouver le traitement adapté et non prendre simplement des médicaments à base de T4 seul comme le Levothyrox.

En tout cas, tant que vous avez des symptômes, c’est que votre thyroïde ne fonctionne pas correctement. Il faut donc chercher les causes pour pouvoir les cibler et régler ce dysfonctionnement à la source !

Si vous avez d’autres symptômes que vous pensez être liés à la thyroïde, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

Si cet article vous a plus et que vous souhaitez en savoir plus sur la thyroïde et comment faire pour la rééquilibrer pour retrouver la ligne, la pêche et la santé, rejoignez la communauté des HappyLifeStylers en cliquant ici. Vous recevrez ainsi un petit cadeau de bienvenu.

 

Et n’oubliez pas:  La meilleure personne pour prendre soin de votre thyroïde, c’est vous !!

 

A bientôt 😉

1 réflexion sur “C’est quoi l’hypothyroïdie et ses symptômes”

  1. Ping : C’est quoi la thyroïdite de Hashimoto et ses symptômes – Happylifestylers par Adriana Georges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *