4 astuces pour éviter les coups de pompe

Imaginez, il est 14h15. Vous devez finir de préparer une réunion avec votre équipe, vos clients ou vos collègues. La réunion est à 16h00. Vous avez un dossier à finir pour ce soir. La boite de réception de votre boite email contient 42 messages non lus… 🤦‍♀️🤦‍♀️

Bref, vous avez pleins de choses à faire au plus vite… mais vous avez un « coup de barre », vos paupières sont lourdes et vous avez du mal à vous concentrer. Vous n’êtes pas du tout efficace… 🥱😴

Que faîtes-vous dans ce cas-là ?

Peut-être que comme beaucoup de gens, vous allez prendre un café pour vous donner un peu d’énergie pour l’après-midi ? Ou vous vous dites qu’une petite douceur sucrée vous donnerait un petit coup de fouet ! Comment résister à cette envie?

A prime abord, ça semble une bonne idée mais pas tant que ça. Le souci est que plus vous chargez votre corps de caféine et de sucres, plus vous aurez du mal à rebondir une fois que les effets de la caféine et du sucre seront estompés. Ce qui est censé à la base stimuler votre productivité finit par faire l’inverse… Et vous rentrez ainsi dans un cercle vicieux.

Voici 4 astuces simples pour éviter ces fameux coups de pompe l’après-midi :

  1. UN PETIT DÉJEUNER DE QUALITÉ

Ma grand-mère avait l’habitude me dire qu’il fallait éviter de démarrer la journée le ventre vide. Et elle avait raison. Manger le matin est vital pour la plupart d’entre nous. Et ce que l’on mange l’est encore plus.

Si vous devez vous réveiller très tôt et que votre estomac n’est pas encore « réveillé », vous pouvez décaler un peu votre petit déjeuner, à condition que vous puissiez manger assis et dans le calme. Ce n’est pas une obligation. A vous de tester ce qui vous convient le mieux.

Le petit déjeuner français typique- boisson chaude, pain-beurre-confiture ou viennoiserie, jus d’orange – n’est pas forcément le plus adapté car riche essentiellement en sucres. Ce type de petit-déjeuner trop riche en sucres est propice aux pics de glycémie et par conséquent les fringales qui vont avec quelques heures après.

Le matin, les niveaux d’énergie sont bas par rapport à la veille tandis que les niveaux de cortisol (hormone souvent liée au stress) sont élevés. Des études scientifiques ont montré que la consommation de protéines et de glucides complexes baissait le taux de cortisol et maintenait les niveaux d’énergie stables tout au long de la journée.

Des œufs, des flocons d’avoine, des graines de lin, un smoothie protéiné avec des fruits… sont tous d’excellents choix. Pour rester rassasié toute la matinée, n’hésitez pas à rajouter un peu de « bon gras » comme l’huile d’olive, de l’avocat ou des noix. Il n’y a pas de petit déjeuner idéal pour tout le monde. Variez les plaisirs et vous découvrirez ce qui vous convient le mieux, à vous !

 

  2.UN PEU D’EXERCICE PHYSIQUE

Allez-vous promener à pied au milieu de la matinée ou faites de l’exercice pendant votre pause déjeuner. Tout type d’activité physique fait circuler le sang et favorise la libération d’endorphines bienfaisantes et énergisantes. Des études là encore ont montré que ceux qui font de l’exercice pendant leur pause-déjeuner sont plus productifs, plus énergiques et moins stressés. Vous n’êtes pas obligée de vous inscrire à la salle de sport ou de faire des kilomètres de jogging. Vous pouvez par exemple :

  • Faire une petite marche de 15-20 minutes dehors pour prendre l’air,
  • Monter et descendre les escaliers plusieurs fois,
  • Vous allonger pendant 20 minutes pour faire une petite sieste
  • Ou juste rester assise sur votre chaise et fermer les yeux pour vous détendre pendant une micro-sieste de 10 minutes

3.BIEN S’HYDRATER TOUTE LA JOURNÉE

Hydratez-vous bien avec de l’eau ou des infusions non sucrées tout au long de la journée. La plupart des gens ne réalisent pas que la fatigue peut être liée à de la déshydratation.

C’est souvent le cas pour les gros buveurs de café. Sachez que le café est un diurétique. Pour chaque tasse de café, il vous faudrait boire 2 tasses d’eau pour compenser et rééquilibrer votre niveau d’hydratation.

Un petit conseil tout simple est de boire un grand verre d’eau au réveil. Puis vous prenez avec vous une bouteille (en verre ou en inox pour éviter le plastique) de 1L – 1,5L avec de l’eau ou une infusion sans théine. Buvez de préférence en dehors des repas pour faciliter la digestion. En effet, boire trop en mangeant dilue les sucs digestifs – notamment ceux dans l’estomac – et les rend moins efficaces. Vous pouvez boire par exemple un verre d’eau vers 11h. Un autre vers 17h et un dernier au moins 1h avant de vous coucher pour éviter de vous lever la nuit pour faire pipi ! 😆

 

4. FAIRE DE PETITES PAUSES TOUT AU LONG DE LA JOURNÉE

Faites de petites pauses de temps en temps pour revigorer votre corps et votre esprit.

Éloignez-vous pendant quelques minutes des écrans. Tous les écrans, pas uniquement celui de votre ordinateur, 😊 hein ? Ceux de votre tablette ou votre smartphone aussi. 😀

Si c’est possible, sortez de votre espace de travail ou de votre bureau pour permettre à votre cerveau de se reposer, à votre esprit de s’aérer. Allez dehors si c’est possible pour prendre l’air ou un bain de soleil.

Je vous vois venir ! J’entends déjà vos objections…

« Mais, Adriana, j’ai pas le temps de faire une pause ! »
« Les journées sont trop courtes ! »

Je pensais la même chose à une époque… avant d’essayer et de m’apercevoir des bénéfices de m’accorder ces fameuses petites pauses dans la journée. Dites-vous que vous serez plus productive en le faisant et que ce n’est donc pas du temps perdu.

En effet, si vous travaillez des heures non-stop en restant « sous tension » et « concentrée », à un moment vous aurez une baisse d’attention et ce sera contre-productif. Vous mettrez 30 minutes à réaliser une tâche que vous auriez pu faire en 5 minutes si vous étiez en pleine forme… après une petite pause !

Si vous avez du mal à faire des pauses, mettez-vous une petite alarme pour penser à le faire pendant au moins 5-10 minutes.

Je vous conseille de tester ces astuces pratiques et de noter ce qui fonctionne le mieux pour vous. Et si ça vous dit, vous pouvez partager dans les commentaires votre astuce préférée !

Si vous avez envie d’aller plus loin et de mettre en place des stratégies efficaces pour garder la pêche toute la journée, naturellement et durablement, vous pouvez prendre rendez-vous avec moi pour un bilan vitalité offert en cliquant ici!

 

2 réflexions sur “4 astuces pour éviter les coups de pompe”

  1. C’est super ces informations. Mais est ce que le jeune intermittent qui consiste à ne pas prendre de petit déjeuner est aussi bien pour avoir l’énergie toute une journée.

    1. Adriana_HappyLifeStylers

      Merci! Je suis ravie que l’article vous ait plu 🙂
      Comme indiqué, il n’y a pas de règle universelle. Ce qui peut fonctionner super bien pour moi peut s’avérer néfaste pour vous. L’idéal est de tester un jour avec et un jour sans petit-déjeuner pour voir quel jour vous avez eu le plus d’énergie. Idem pour le contenu du petit-déjeuner si vous en prenez un. Néanmoins, ce que je conseille est d’espacer d’au moins 12h le dernier repas de la journée la veille avec le premier repas du lendemain. Cela donne le temps à notre système digestif d’assimiler les nutriments, d’éliminer les déchets et de se régénérer avant de recommencer à accueillir des aliments. Donc le jeune intermittent peut être pas mal par rapport à ça car de mémoire, il faut espacer de 16h 2 des repas de la journée. Certaines personnes préfèrent sauter le repas du soir pour que le corps soit vraiment en repos toute la nuit et d’autres préfèrent sauter le repas du matin. Vous pouvez essayer voir si ça vous convient. ça m’arrive de le faire mais durant une période définie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *